La cuisine de Lilou

Mes aventures culinaires...

mercredi 05 août

Sablés à la farine de sarrasin parfumés à la cannelle

Quoi de mieux qu'un gentil petit biscuit croquant et légèrement parfumé pour accompagner notre thé préféré ou un bon café pris dans un jardin ensoleillé? J'ai piqué cette recette à Anne, un de ses classiques. J'ai simplement ajouter une petite touche de cannelle et mis un peu moins de sucre, par pure bonne conscience j'avoue! Ils sont aussi délicieux natures.

En passant, encore un peu de lecture pour cet été... Un livre qui fait sourire et grincer des dents parfois... Je pense m'offrir bientôt toute la série des John Fante tellement celui-ci m'a accroché du début à la fin.

Mon_chien_Stupide

Quelques petits extraits dénichés ici, juste pour vous donner un peu plus envie de lire...

« C’était janvier, il faisait froid et sombre, il pleuvait. J’étais las et déprimé, mes essuie-glaces ne fonctionnaient pas et j’avais la gueule de bois après une longue soirée de beuverie et de discussions avec un réalisateur millionnaire qui voulait me faire écrire le scénario d’un film sur un couple de gangsters « à la manière de Bonny and Clyde, avec de l’esprit et de la classe ». Aucun salaire n’était prévu. « Nous serons associés, cinquante-cinquante. » C’était la troisième proposition de ce genre qu’on me faisait en six mois, un signe des temps très décourageant. Je me traînais à vingt-cinq à l’heure sur la route de la côte, la tête passée par la fenêtre, le visage ruisselant d’eau ; j’écarquillais les yeux pour essayer de suivre la ligne blanche, et le toit en vinyle de ma Porsche 1967 (quatre mensualités impayées, l’organisme de crédit gueulait) a bien failli être arraché par la pluie diluvienne quand j’ai enfin bifurqué vers l’océan. »

« La journée s’annonçait splendide. L’orage avait lavé puis astiqué le monde. La mer était une immense tarte aux mûres et le ciel brillait comme le manteau de la madone. »

« Quand j’ai fait sortir la Porsche du garage, j’ai senti un endroit lisse et mort sur ma joue, là où Harriet ne m’avait pas embrassé pour me dire au revoir. Depuis un quart de siècle, le baiser avant de partir faisait partie intégrante de notre existence. Il me manquait maintenant comme un grain de son rosaire à un moine. »

biscuitsarasin

Sablés à la farine de sarrasin parfumés à la cannelle
pour environ 30 biscuits

- 150 g de farine de sarrasin complète
- 100 g de farine blanche
- un oeuf
- 90 g de sucre
- 1/2 sachet de levure chimique
- 125 g de beurre
- 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre

Mélanger tous les ingrédients secs : farine, sucre, levure, cannelle puis y intégrer le beurre sorti du frigo et coupé rapidement au couteau en petits morceaux.
Travailler les ingrédients avec les doigts pour incorporer le beurre et obtenir un poudre grossière. Puis quand le beurre est bien intégré, rajouter l'œuf et former une boule de pâte.
Faire un boudin, l'emballer dans du film alimentaire. Le mettre au congélateur pendant 30 min ou 1 nuit au réfrigérateur si on a le temps. Le découper ensuite en tranches, les mettre sur du papier sulfurisé (pour qu'ils soient plus rond, les recouper avec un verre).
Puis les mettre au four à 180°C pendant une vingtaine de minutes.

Posté par vuedici à 15:48 - Biscuits & Gâteaux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire